Installer sèche serviette

Le sèche-serviette fait aujourd’hui partie intégrante d’une salle de bain. Son installation est ce qu’il y a de plus simple à condition de disposer des outils adaptés et d’être un bon bricoleur. Toutefois, il est important de suivre les différentes étapes pour profiter du confort qu’il vous offre.

Les outils nécessaires pour installer un sèche-serviette

Afin de mener à bien votre mission, voici les outils adéquats :

  • un mètre ruban
  • un niveau à bulle
  • une perceuse et des mèches
  • un crayon ou un marqueur
  • un tournevis ou une visseuse
  • des vis et chevilles
  • un marteau

Les différents types de sèche-serviette

Cependant, il existe plusieurs modèles de sèche-serviette :

  • Le sèche-serviette électrique fonctionne sans la nécessité d’un raccord au système de chauffage. Il a juste besoin d’être relié au secteur pour chauffer.
  • Quant au modèle à eau, il garde la chaleur sans faire fonctionner l’électricité. Néanmoins, il doit être connecté au système de chauffage central et ne s’utilise pas en été.
  • Le sèche-serviette mixte est la combinaison du système à eau et celui électrique. Il peut donc fonctionner durant toutes les saisons.

Les différentes étapes pour installer un sèche-serviette

L’installation en général est la même pour tous les modèles sauf au niveau des raccordements.

Sèche-serviette électrique

1 – Fixation

Un gabarit est fourni avec votre sèche-serviette. Fixez-le au mur et marquez les trous avec le crayon. A l’aide de votre perceuse et des mèches adaptées, percez les trous. Placez-y ensuite les chevilles.

2 – Installation du sèche-serviette

Commencez par visser les embases de votre appareil sur le mur. Fixez ensuite les entretoises qui servent à maintenir l’écartement entre les tubes sur les embrases. En vous servant de votre tournevis, vissez les deux montants du sèche-serviette sur les entretoises. Pour vérifier l’alignement, utilisez le niveau à bulle avant de serrer complètement les vis.

3 – Raccorder le sèche-serviette à l’électricité

Après avoir coupé le courant, mettez les fils à nu pour effectuer le raccordement en fonction du code couleur des polarités. Prenez le vert et le jaune pour la polarité terre, le bleu pour la neutre et le rouge pour la phase. Le fil pilote noir sert à relier le dispositif connecté pour réguler les températures.

Replacez le boîtier, une fois les branchements effectués. Remettez le courant pour vérifier si votre installation fonctionne correctement.

Sèche-serviette à eau

La procédure d’installation est la même que pour le modèle électrique. Seul le raccordement fait la différence.

Vous devez mettre à l’arrêt le système de chaudière et vidanger la tuyauterie. Tracez ensuite, un axe pour poser le tuyau sur le raccord d’eau chaude ainsi que sur le tube de départ. Coupez le tube et frottez ses extrémités avec de la laine d’acier pour les désoxyder.

Le raccord en T devra être placé entre les deux embouts. Pensez d’abord à mesurer la longueur du tuyau nécessaire pour le raccorder au robinet d’arrivée d’eau. Une fois que vous avez coupé la longueur idéale, placez un raccord temporaire entre le robinet de l’appareil et du départ d’eau. Pour le retour chauffage, effectuez la même chose sur l’autre côté du sèche-serviette.

Avant de finaliser votre montage, vos branchements doivent être sécurisés et étanches. Ajustez ensuite les parties d’assemblage des extrémités des tuyaux ainsi que les raccords à visser. Enduisez avec du décapant, les éléments et les différentes zones d’assemblages et repiquage sur les tubes et la sortie du chauffage.

Placez l’écran anti-chaleur entre le mur et les éléments ajustés. Entourez les robinets d’arrivée et de sortie du chauffage et les raccords entre les tuyaux avec une mèche de filasse. Mettez ensuite de la pâte d’étanchéité et vissez les raccords du sèche-serviette avec la clé à molette.

Remettez le chauffage central en marche pour voir si votre appareil fonctionne correctement.

Lors de la première utilisation, une odeur due aux empreintes des dernières fabrications, peut se dégager.

Les normes à respecter pour installer un sèche-serviette

Pour installer un appareil électrique, il existe la norme électrique NF C 15-100 avec des classifications 1 et 2. Généralement, le sèche-serviette est de classe 2.

Lorsque vous installez un appareil électrique de classe 1 dans votre salle de bain, il y a une distance de sécurité à respecter. Celui-ci doit être à 60 cm de la douche ou du lavabo. Quant à sa polarité, elle doit être raccordée à un boîtier qui est situé au moins à 25 cm du sol.

Quant à un appareil de classe 2, il dispose suffisamment d’une isolation pour être installé près de la douche ou du lavabo. Et il ne nécessite pas un raccordement à la polarité terre.

Pour des raisons de sécurité, pensez à vous informer sur la classification de votre sèche-serviette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *