Installation douche italienne

La douche à l’italienne rallie à la fois l’élégance et la praticité. Elle apporte à votre salle de bain une touche de déco exceptionnelle tout en vous offrant un confort inestimable. Toutefois, son installation requiert quelques connaissances techniques. Ceci pour garantir son efficacité et son étanchéité. Comment y arriver ? Découvrons ensemble les travaux à réaliser et les étapes y afférents.

Les outils nécessaires pour installer une douche à l’italienne

Pour réaliser correctement les travaux, il vous faut avant tout vous munir de quelques outils essentiels.

  • Un mètre
  • Une scie à métaux
  • Un crayon
  • Une colle souple, de préférence destinée au PVC
  • Une spatule crantée
  • Une visseuse
  • Un niveau à bulle
  • Un mortier-colle
  • Un maillet
  • Un burin
  • Un sceau
  • Une meuleuse
  • Des PER de différentes couleurs

Les différentes étapes pour installer une douche à l’italienne

En général, l’installation d’une douche à l’italienne se fait en trois grandes étapes.

La préparation

Pour commencer, il est avant tout nécessaire de préparer le support où sera placée votre douche. Cette étape se réalise en deux temps.

1. Réalisez le décaissement

  • Fermez l’arrivée d’eau
  • Mesurez les dimensions du receveur
  • Reportez-les sur le sol en rajoutant l’épaisseur du revêtement mural
  • Ajoutez à ces derniers 1 cm pour les bandes résilientes
  • Prenez la meuleuse et découpez le sol en tâchant de suivre les repères
  • Réalisez des entailles à la meuleuse dans la zone à décaisser
  • Prenez le perforateur et munissez-le d’un burin
  • Attaquez le béton en vous servant du perforateur à burin
  • Découpez une bande supplémentaire autour du décaissé pour la zone d’étanchéité
  • Dégagez cette dernière en vous aidant du burin et du maillet
  • Enlevez les gravats et nettoyez le tout

2. Réalisez le système d’évacuation

  • Coupez le tuyau d’évacuation à la hauteur souhaitée
  • Prenez le receveur et placez-le à son futur emplacement
  • Repérez l’axe de la bande d’évacuation et marquez-le avec un crayon
  • Ôtez le receveur
  • Effectuez un montage à blanc du système et vérifiez que celui-ci fait la bonne longueur
  • Une fois sûre, retirez-le

L’installation du receveur

Une fois que le support destiné à accueillir le receveur est prêt, il vous faudra poser et réaliser le circuit d’évacuation en suivant le processus suivant :

1. La pose du soubassement

  • Collez définitivement le système d’évacuation
  • Ébavurez les raccords
  • Encollez avec de la colle PVC
  • Fixez le tout
  • Attendez que le système sèche et versez-y de l’eau
  • Vérifiez qu’il n’y a aucune fuite
  • Posez de la bande résiliente sur les périphéries du décaissé
  • Encollez la surface totale du support
  • Encollez les rehaussés en polystyrène
  • Placez-les jusqu’à la hauteur nécessaire
  • Contrôlez la planéité avec le niveau à bulle

2. La pose du receveur

  • Prenez le sceau
  • Préparez-y un mélange de mortier-colle avec un mélangeur
  • Réalisez un double encollage, un sur le dessus du soubassement et un autre sur le dessous du receveur
  • Placez le joint d’étanchéité sur le siphon d’évacuation
  • Collez le receveur sur le soubassement
  • Ajustez le trou d’évacuation si nécessaire
  • Vissez les pièces de vidage avec le tuyau d’évacuation

3. La mise en place du raccord d’alimentation avec du PER

  • Repérez l’emplacement du mitigeur
  • Tracez une ligne horizontale avec le niveau à bulle
  • Coupez des sections de PER pour l’eau chaude et l’eau froide
  • Insérez sur chaque PER une bague de raccord
  • Élargissez les tuyaux à l’aide d’une pince à emboiture
  • Insérez le raccord à glissement
  • Serrez le tout avec un pince à glissement
  • Préparez des rallonges de PER en procédant de la même manière
  • Emboitez-les sur les raccords de glissement
  • Serrez le tout
  • Raccordez les coudes des sorties du mitigeur
  • Placez la platine murale et fixez provisoirement le mitigeur

4. La pose des panneaux à carreler et la réalisation de l’étanchéité

  • Mesurez les dimensions des panneaux muraux
  • Reportez les mesures sur les panneaux
  • Découpez-les en tâchant de suivre les repères
  • Étalez du mortier-colle aux dos
  • Collez les panneaux autour du receveur
  • Fixez les panneaux avec des chevilles adaptées à la nature de votre mur
  • Mettez un cordon de mastic à la jonction de deux panneaux
  • Fixez-y le second panneau en procédant comme pour l’emplacement du premier
  • Posez ainsi de suite les panneaux jusqu’à ce que la douche soit recouverte selon vos besoins
  • Appliquez le produit d’étanchéité

Les finitions

Pour terminer les travaux, il ne vous reste plus qu’à poser le revêtement souhaité, tant au sol que sur les murs. Procédez ensuite à l’installation des parois, de la colonne de douche ainsi que tous les accessoires nécessaires à votre salle de bain.

Les conseils à respecter pour installer correctement une douche à l’italienne

Pour vous assurer que tout le système fonctionne correctement, il est primordial de veiller à ce que le débit du siphon d’évacuation soit plus important que celui des douches classiques. Pour cela, une bonde d’au moins 9 cm est de rigueur. Quant à la canalisation, un modèle d’au moins 5 cm de diamètre est à privilégier.
Concernant les normes exigées pour installer une douche à l’italienne, une pente de 2 cm par mètre est nécessaire pour assurer la bonne évacuation de l’eau. Cette dernière est à réaliser entre la bande et l’évacuation. S’il s’agit d’un carrelage avec galet, la pente sera de 3 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *