Humidité salle de bain

La peinture qui cloque, les serviettes qui ne sèchent pas rapidement et les murs humides ne sont pas agréable dans une salle de bain. Ces signes nécessitent quelques précautions pour éviter les désagréments d’une pièce anormalement humide. Voici donc quelques conseils pour lutter contre l’humidité dans la salle de bain.

Les sources d’humidité dans la salle de bain

Il est important de comprendre pourquoi la salle de bain est une pièce souvent humide. Tout simplement, parce que lorsqu’une personne prend sa douche, de la vapeur d’eau chaude se produit. Lorsque celle-ci entre en contact avec les murs ou des surfaces froides, une condensation se présente. Un phénomène qui toutefois est normal dans toutes les salles de bains.

Cependant, lorsque la quantité d’humidité est trop élevée, elle cause des gênes voire des dégâts importants. Voilà pourquoi il faut prendre ses gardes et réaliser les traitements adaptés.

Il arrive parfois que l’humidité dans votre salle de bain ne vienne pas d’une activité qui y est effectuée. Cela peut provenir des murs eux-mêmes. La solution est de faire venir un expert si vous ne disposez pas des notions nécessaires.
Souvent, les murs sont exposés à des remontées d’eau par capillarité. L’application d’une résine hydrophobe leur permettra d’être étanches.

Les bonnes pratique pour disposer d’une salle de bain sans humidité

La salle de bain est la pièce de la maison où l’eau est omniprésente. Et pour évacuer l’humidité, il faut adopter les bonnes pratiques.

Cependant, chauffer excessivement votre salle de bain n’est pas la meilleure des idées et peut nuire à la santé. Une fenêtre ouverte en permanence également n’est pas idéale pour une solution à long terme. Et il est à rappeler que laisser la chaleur s’échapper n’est pas non plus écologique.

Aération et ventilation de la salle de bain

Une bonne ventilation est indispensable pour éviter le surplus d’humidité dans votre salle de bain. Il est donc conseillé d’ouvrir les fenêtres pendant environ dix minutes par jour lors d’une activité qui produit de la vapeur d’eau.

Certaines salles de bains ne disposent pas d’une fenêtre, un système d’aération adéquat doit donc être installé. Vous avez le choix pour :

  • une VMC : le système de ventilation mécanique contrôlée suffit parfois pour aérer une pièce humide.
  • une VMP : la ventilation mécanique ponctuelle extrait de l’air de manière ponctuelle. Toutefois, elle n’est suffisamment pas adaptée pour une salle de bain sans fenêtre.
  • une ventilation mécanique par insufflation : ce type de ventilation a une fonction contraire à la celle de la VMC. Il insuffle de l’air sain pour ôter l’air pollué et humide.
  • une ventilation naturelle : ce système a pour objectif l’utilisation du tirage thermique. Pour ce faire, des grilles d’aération basses sont installées pour faire entrer l’air frais. Quant à l’air chaud, il sortira par des grilles d’aération hautes.

Une option qui pourrait également aérer votre salle de bain, c’est d’ouvrir régulièrement la porte. Ainsi l’air circule et évite une accumulation d’humidité dans la pièce.

Absorption de l’humidité de la salle de bain

Lorsque l’aération ne suffit pas pour évacuer l’humidité de votre salle de bain, les systèmes de déshumidification sont à essayer. Vous pouvez donc vous servir des absorbeurs d’humidité et déshumidificateurs. Toutefois, leur efficacité ne dure pas longtemps et ils font donc office de solution de secours.

Le choix des matériaux utilisés

Lors d’une rénovation ou construction de votre salle de bain, veillez à bien choisir vos matériaux, notamment pour :

  • la peinture : préférez l’acrylique, il est lavable et écologique. Cette peinture résiste mieux aux dégâts causés par l’humidité, grâce aux fongicides.
  • les murs : les matériaux hydrofuges ainsi que des revêtements étanches. Vous pouvez par exemple choisir des plaques ou des carreaux en plâtre. Si vous avez les moyens, optez également pour des panneaux de polystyrène extrudé.

Intégration de barrières étanches aux murs

Les murs sont les premières victimes de l’eau lorsque l’humidité n’évacue pas normalement. Afin d’y remédier vous pouvez effectuer une injection de résine. Celle-ci devient une pellicule protectrice aux pieds des murs. Vous avez aussi le choix pour une injection de silicone. Cette solution est simple à utiliser et surtout écologique.

Si toutefois l’humidité persiste dans votre salle de bain, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *