Réglage mitigeur

Vous souhaitez prendre votre bain sans devoir ajuster constamment les robinets d’eau ? Réussir à régler facilement la température d’un mitigeur thermostatique demande certaines techniques. Elles sont simples à réaliser et vous permettent de bénéficier de la bonne température d’eau. Il en est de même pour le débit. Comment y arriver ? L’étalonnage reste la meilleure solution. Découvrons de quoi il s’agit réellement.

Le système thermostatique : le mode de fonctionnement

Pour que vous puissiez régler correctement votre mitigeur thermostatique, il vous faudra avant tout comprendre son fonctionnement.

En théorie

D’une manière générale, le mitigeur thermostatique est raccordé à deux arrivées d’eau. Il s’agit de l’eau chaude et de l’eau froide. Son travail consiste donc à vous offrir la chaleur optimale pour votre corps. Toutefois, pour que l’eau soit réglée selon vos préférences, il est nécessaire que votre chaudière produise une eau dont la température reste constante à 65 °. Dans le cas contraire, vous ne pourrez jamais obtenir l’eau chaude qui vous convient.

A noter que les mitigeurs sont déjà pré-réglés en usine de façon à ce qu’ils produisent une eau de 38 °. Une fois le mitigeur installé, l’eau froide et l’eau chaude se mélangent et vous offrent la température d’eau que vous souhaitez. Bien évidemment, toutes les conditions doivent être respectées pour que cela puisse se faire.

En pratique

Le mitigeur thermostatique vous permet de profiter de la bonne température tout au long de la durée de votre douche. Une fois installé et réglé, cet accessoire maintient votre eau constante, tant pour la chaleur que le débit. Même en cas de fluctuation de ces derniers, le mitigeur assure la fusion de l’eau chaude et de l’eau froide. Bref, s’il est bien réglé, vous n’aurez aucune crainte de vous brûler ou d’utiliser une eau trop froide.

Les différentes étapes pour régler un mitigeur thermostatique

L’étalonnage représente la meilleure solution qui vous permettra d’obtenir l’eau chaude qui vous convient. Il s’agit d’une opération dont le fonctionnement consiste à mettre en adéquation la température de votre chaudière avec votre mitigeur.

Pour y arriver, il est conseillé de suivre les étapes suivantes :

Trouver les outils adéquats

Pour commencer, il vous faudra avant tout vous munir des outils nécessaires pour régler correctement votre mitigeur thermostatique. En général, vous aurez besoin de deux accessoires :

Un tournevis plat
Un thermomètre

Procéder au réglage

  • Faites couler l’eau en vous aidant de la molette de température
  • Prenez la température de l’eau en passant le thermomètre sous cette dernière
  • Si l’outil marque 38 °, aucun réglage n’est nécessaire. Dans le cas contraire, il vous faudra l’ajuster.
  • Commencez par démonter la cache du poignet de votre mitigeur
  • Vous y trouverez une petite vis que vous allez enlever avec le tournevis
  • Modifiez l’axe jusqu’à ce que la température marquée sur votre thermomètre soit 38 °
  • Avant de remettre en place la cache, prenez le temps de repérer l’emplacement idéal qui vous permet d’obtenir l’eau chaude à la bonne température
  • Une fois cela fait, remettez la vis et fixez la cache
  • Si pour vous, la bonne température n’est pas de 38 °, vous pourrez bien évidemment l’ajuster selon vos convenances.

Les conseils à respecter pour régler correctement un mitigeur thermostatique

Si vous avez fait appel à un expert lors de l’installation de votre mitigeur thermostatique, il est fortement conseillé de lui demander conseil. Étant donné qu’il existe certains concepteurs qui limitent la température à 38 °, des informations de leur part sont indispensables. En effet, dans ce cas-ci, il vous sera difficile de régler votre eau à la température qui vous convient. Des modifications de sa part pourraient donc être nécessaires.

Par ailleurs, si après réglage, vous remarquez que votre eau est toujours trop chaude, vérifiez que votre alimentation en eau froide fonctionne correctement. Si ce n’est pas le cas, vous devrez tout d’abord le réparer. Notez que les mitigeurs thermostatiques arrêtent de faire ce en quoi ils sont conçus lorsque votre système d’eau froide présente des dysfonctionnements.

Bref, vous avez tout ce qu’il vous faut pour profiter de la bonne température d’eau. Il ne vous reste plus qu’à suivre les étapes et conseils mentionnés dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *